Le bio chez McDo : de belles salades ?

par Charlotte Normand | 13-06-2012
Mots-clés : McDo
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



Charlotte Normand s’amuse des bonnes intentions durables de McDonalds. Une vidéo et une chronique à croquer.


Vive le bio chez McDo ! par BienBeauAParis

Un discours qui parle de lien social, d’éducation alimentaire ou encore de qualité des produits, mais aussi d’accompagnement dans les "choix" et les "comportements" des consommateurs (voir le Journal du développement durable de McDonald’s France, édition 2011). C’est fort comme un poème, on y croirait, on en mangerait du McBeau.

Happy Meat
Seulement voilà... Jamais, à aucun moment n’est remis en cause le fait même de manger autant de viande. 75 hamburgers dans le monde par seconde : de la viande il en faut à la chaîne ! Déjà en 2003, 27 000 tonnes de steak hachés par an étaient nécessaires à la seule consommation française, contre 450 000 au Etats-Unis.

Elevages sauvages
Et là-bas les bœufs sont élevés collés serrés sur des milliers d’hectares, les pieds dans leur caca. Pardon, c’est peu glamour, mais parler de McDo sans parler de ça, moi, ça me semble bien hypocrite.

Et quand bien même en France, les conditions d’élevage seraient meilleures (et encore, c’est faux, ne serait-ce que pour les poulets), manger dans la première chaîne mondiale de fast food, c’est soutenir tout le système qui va avec. Voyez le super film Fast Food Nation, à dévorer (mais estomacs sensibles s’abstenir).

Bio mais...
Et quand McDo nous parle de "s’inspirer des pratiques de l’agriculture biologique" pour s’en approcher, que dire ? C’est bio ou c’est pas bio, mais ça ne peut pas l’être à moitié !

L’entreprise se dit motivée pour changer l’alimentation des bœufs, qui comme les poulets, mangent essentiellement du maïs et du soja. Parce que ceux-ci, souvent importés, ont de forte chance d’être OGM ? Parce que pour les faire pousser, on déforeste à tour de bras dans le monde ? Non. Si McDo pense à faire manger du lin aux vaches, c’est dans l’optique... de limiter le méthane des pets des vaches !

Le développement du râble
Dans le même genre d’idées, l’entreprise se targue d’avoir 430 enseignes avec des urinoirs sans eau. Waouh, ça laisse pisseur... euh, penseur... enfin pensif.

Au Brésil, des éoliennes alimentent déjà un lieu de vente. McDo pense aussi aux panneaux solaires et voudrait que le gouvernement français soutienne ce genre de conversions au lieu de les pénaliser financièrement. Là, je ne peux qu’être d’accord.

Mais faire des pieds et des ailes pour réduire les emballages et l’impact environnemental de tous les à-côtés, même si ça constitue déjà un gros effort, ça n’est que l’arbre qui cache la forêt.

Peut mieux faire
Chez McDo on continue à manger tout emballé même sur place, à multiplier les enseignes sans fin et sans faim, à chercher à conquérir les enfants et à servir du bœuf à gogo sans penser à de vraies alternatives végétariennes. En somme, on nous sert des salades.

En Allemagne, par exemple, voilà plus de 10 ans qu’on sert des Mc végétariens. Certes, les galettes sont faites à base de légumes assaisonnés aux agents de saveur plus ou moins identifiés, mais, enfin, ça a le mérite d’exister.

En somme, mettre le M sur fond vert foncé au lieu du fond rouge, ça ne va pas suffire. D’ailleurs, les daltoniens ne voient pas la différence. Et même rhabiller Ronald en vert n’y fera rien !

Des grèves régulières en disent long aussi sur l’embauche exemplaire des salariés. Comme ceux d’un McDo parisien à Strasbourg-Saint-Denis qui scandaient déjà ce slogan il y a dix ans, on a envie de dire : « On nous prend vraiment pour des steaks hachés ! »

P.-S.

Il existe de bonnes alternatives au hamburger McDo avec des adresses comme Bioburger ou Supernature, et puis rien ne vaut le home made de temps en temps ! On peut aussi tester avec des galettes végétariennes achetées en magasin bio ou à confectionner soi-même (comme le burger de la vidéo) : recette sur mon blog La touffe verte ici.

4 Messages de forum

  • Le bio chez McDo : de belles salades ? 13 juin 2012 16:10, par Les Tasters

    Bien vu !
    La difficulté réside aussi dans le fait que les français n’aiment pas le bio. Pour eux, c’est une arnaque bidon. Alors, il reste une démarche de greenwashing commerciale. M’enfin, ils tentent quelque chose.
    Bioburger et Supernature(le burger est à emporter dans leur annexe) sont vraiment plus interessant. .
    Y es-tu retourné depuis le changement de proprio ?
    Joli accent suisse :)
    http://lestasters.blogspot.fr/2012/...

    Répondre à ce message

  • Déjà que je déteste bouffer chez McDo, là c’est sur j’y mettrai plus les pieds. Mes collègues viennent de proposer d’aller au Quick ce midi pour les verres lapins crétins. Je ne cèderai pas à la tentation. En plus, ça coute une fortune, à la cantine je mange bien mieux pour le même prix.

    Répondre à ce message

  • Le bio chez McDo : de belles salades ? 16 juillet 2012 18:23, par Magali

    Bonjour !
    J’ai eu l’occasion de connaître un peu McDo vu ‘’ de l’intérieur ‘’, et je voudrais réagir à votre chronique et votre vidéo. Dans la vidéo, vous employez une technique infaillible qui consiste à extraire quelques phrases de leur contexte en les assaisonnant de commentaires ironiques... c’est le genre qui veut ça, mais ce n’est pas forcément très objectif, et du coup on a quand même l’impression que vous plomberez quoiqu’il arrive toutes les tentatives que fera McDo, même celles qui vont dans le bon sens. Je partage avec vous l’idée qu’il faut que toutes les entreprises modifient leur modèle et leurs pratiques dans une perspective de DD, mais pour qu’elles continuent il faut les critiquer et/ou se moquer à bon escient sinon c’est décourageant, voire du délit de "sale gueule d’entreprise" ! Quelques exemples : Pour ce qui est du bio, il faut savoir que compte tenu de ses volumes d’approvisionnement, il est difficile à McDo de monter des filières bio qui restent locales. Cela a été étudié. Si la plupart des matières premières devaient être importées, où serait le bénéfice environnemental ? McDonald’s a choisi de travailler avec ses fournisseurs et les filières agricoles françaises pour progresser vers des pratiques plus responsables vis-à-vis de l’environnement, qui ont été définies après concertation. Cette façon de faire aura sans doute beaucoup plus de conséquences positives sur l’agriculture française, tant sur le plan de l’environnement que d’un point de vue social, que si McDo faisait le choix d’un tout bio venant d’Europe de l’est. Vous reconnaissez vous-même dans votre chronique qu’un ‘’ gros effort ‘’ a été entrepris pour réduire les impacts de l’entreprise, ce qui est vrai, McDonald’s est sans doute une des entreprises françaises qui a le plus réduit ses émissions de Gaz à effet de serre... Il est vrai aussi qu’il reste des progrès à faire dans plusieurs domaines, les jouets, le bœuf... Mais au final je proposerais un autre point de vue : vous dites que c’est l’arbre qui cache la forêt, il me semble qu’on pourrait dire plutôt que si beaucoup est déjà fait...il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin !

    Répondre à ce message

    • Le bio chez McDo : de belles salades ? 21 septembre 2012 10:37, par Lecluyse, Eric

      Bonjour,
      Il s’agit ici d’un point de vue certes orienté mais aussi argumenté, et vous avez noté que l’auteure reconnaît effectivement des "efforts". Mais n’est-il pas normal d’en demander plus aux "gros", afin qu’ils montrent l’exemple ?
      Cordialement,
      Eric de BienBeau.fr

      Répondre à ce message

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales