Du bio à la cantine, saison 2

par Eric Lecluyse | 15-12-2010
Mots-clés : bio | WWF
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



C’est d’un collège parisien que le WWF a lancé mercredi 15 décembre la deuxième édition de sa campagne « Oui au bio dans ma cantine ». Etat des lieux.

Le constat est cruel : lors du Grenelle de l’environnement, la France s’est engagée à introduire 20% de produits biologiques dans les cantines scolaires à l’horizon 2012. Or, nous comptons aujourd’hui moins de 2% de bio dans les écoles, rappelle le WWF qui a lancé mercredi 15 décembre sa deuxième campagne « Oui au bio dans ma cantine » du collège César Franck, dans le 2e arrondissement de Paris. Il est pourtant possible de faire autrement, rappelle l’ONG dans son dossier de presse. A Saint-Etienne, un cahier des charges très strict à permis l’introduction du bio et une baisse les tarifs de 10%. En 2009, 50% des composants alimentaires étaient d’origine biologique (l’objectif est de 100% en 2014).

Illustration extraite du site de la campagne du WWF.

« Des exemples comme ceux-là, il en existe des dizaines en France, prouvant que l’on peut proposer des menus équilibrés et biologiques pour une grande part à des prix tout à fait "compétitifs" », affirme le WWF. Le coût moyen des matières premières d’un repas « conventionnel » à la cantine serait compris entre 1,50 et 1,80€ (hors charges de personnel, charges fixes et variables, les denrées alimentaires ne représentant au final qu’environ 30 à 45% du coût d’un repas). Or les matières premières d’un menu bio classique (avec 100g de viande) coûte environ 2,52 euros, et moins si l’on réduit la quantité de viande. Un surcoût raisonnable, qui permet notamment de réduire, au bout du compte, la facture du traitement de l’eau potable.

Bien sûr, à Paris, l’équation est plus complexe. Les exploitations bio de la région sont trop rares pour alimenter toutes les écoles. Le WWF incite donc citoyens, parents et professeurs à faire pression sur les collectivités pour qu’elles développent l’offre sur leur territoire. Ainsi, vous pouvez inciter les acheteurs publics à intégrer des critères environnementaux et de développement durable, et donc à exiger dans leurs appels d’offres des produits issus de l’agriculture biologique.

Dans un premier temps, le WWF incite les internautes à participer au recensement des cantines bio dans votre commune, en remplissant un formulaire (disponible en PDF). Puis, à partir de janvier, seront mis à disposition sur le site de la campagne différents courriers à envoyer aux élus. Chouette, pour une fois vous allez pouvoir parler d’autre chose que les effectifs et les programmes avec les responsables des écoles...

Pour en savoir plus :

www.ouiaubiodansmacantine.fr, le site de la campagne du WWF.

www.noscantinespourlaplanete.com, le projet né de la réflexion menée par Elisabeth Laville, fondatrice du cabinet spécialisé en développement durable Utopies et du site Mescoursespourlaplanete.com, pour aider l’école Montessori Kids (où est scolarisée sa fille Eve).

(Illustration extraite du site de la campagne du WWF.)

1 Message

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales