Rosa Tapioca s’installe aux Batignolles

par Juliette Pic | 17-11-2011
Mots-clés : Rosa Tapioca
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



La marque féminine et éthique Rosa Tapioca ferme sa boutique du Marais. Un pas en arrière. Mais deux pas en avant : c’est pour mieux s’exposer dans le 17e !

Aurélia Bernard, créatrice de Rosa Tapioca, résume ainsi sa marque : « manufacture de mode, everyday couture ». Qualité et originalité pour une mode chic, trendy et parisienne, mais simple et agréable à porter. Depuis 2009, on pouvait l’admirer dans une boutique en propre de la rue Saintonge, dans le Marais (ainsi que dans une vingtaine de multimarques). Pile deux ans plus tard, Aurélia Bernard tourne la page et rend les clés. Désormais, Rosa Tapioca, c’est un show-room, ouvert au public une fois par semaine aux Batignolles... Et c’est bien mieux ainsi. « Il ne s’agit pas d’un retour en arrière, ou d’un échec. Je change de stratégie et je reviens au schéma qui me correspond le mieux ».

Adieu donc la jolie vitrine, avec son côté légèrement boudoir. Car recréer ainsi l’atmosphère d’une collection coûte cher. Sans pouvoir se payer le luxe d’une vendeuse, Aurélia faisait tout : la vente (elle adore le contact avec ses clients), la création, la gestion de l’entreprise, des fournisseurs, la communication et les aspects commerciaux... « Je n’avais plus le temps de créer, de faire des recherches, des essais, de m’impliquer sur des projets ou des détails plus poussés... La boutique m’a un peu privée du travail d’atelier ». Or ça fourmille dans la tête de la créatrice :« J’ai envie de me mettre aux teintures végétales et d’avoir une vraie relation avec les fabricants et les usines, leur rendre visite, chercher de belles matières travaillées intelligemment, notamment autour du recyclage des chutes... Quand on achète une robe Rosa Tapioca, je veux qu’on achète un produit qui a du sens, un coût, une histoire. »

Made in France
C’est le moment de se recentrer. Rares sont les marques éthiques qui se portent bien en ces temps de crise. Rosa Tapioca n’est pas parmi les plus mal loties. Ses tissus sont fabriqués dans l’Hexagone, à 90%, à un moment où le made in France marche bien. Les collections sont variées : jupes, pantalons, chemisiers, T-shirts et maille…Tout le monde y trouve son compte. Côté distribution, Aurélia Bernard espère apparaître dans plus de points de vente cette année. « J’aime bien l’idée de faire partie de boutiques multimarques un peu pointues. Elles ne sont pas là juste pour vendre, elles aiment nous mettre en avant, elles nous chouchoutent, parlent de nous avec les clientes, il y a un vrai échange humain ». Depuis peu, Rosa Tapioca dispose d’un corner (c’est à dire un coin bien à elle, qu’elle arrange comme elle veut) au sein de Paper Dolls, rue Houdon, près de Pigalle. Une maison qui sent le rose poudrée des grand-mères, dont la gérante cultive une relation affective avec les créatrices qu’elle représente.

Pour ne pas perdre de lien direct avec les clientes
Le show-room des Batignolles permettra à Aurélia Bernard de ne pas perdre le lien direct avec ses clientes… pour quelques mois. La marque déménagera ensuite à Ivry-sur-Seine, dans un atelier / show-room. L’adresse parisienne sera peut-être conservée pour organiser des événements et des ventes privées. En attendant, et jusqu’à samedi 19 novembre, venez profiter de la braderie de tissus Rosa Tapioca dans le 17e.

Rosa Tapioca, 66, rue Dulong, 75017 Paris.

Ouverture au public chaque mercredi de 16h à 20h ou sur rendez-vous au 09 81 68 84 52.

Les autres points de ventes parisiens sont sur le site.

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales